Pour l’acheteur :

-Pour vous assurer que le système septique de la propriété convoitée est conforme à la réglementation provinciale du Q2r22 et que celui-ci fonctionne bien au moment de l’inspection.

-Pour vous assurer que la fosse septique et le champ d’épuration soient conformes pour le nombre de chambres à coucher de cette résidence.

-Pour vous assurer qu’il n’y ait pas de conditions qui pourraient limiter le fonctionnement du système septique (ex. : niveau de la nappe d’eau souterraine, type de sol, épaisseur de sol, perméabilité, etc.).

Vous ne voulez pas débourser des milliers de dollars peu de temps après avoir pris possession de votre maison de rêve. Cela pourrait devenir un véritable cauchemar.

 

Pour le vendeur :

Quand votre système fonctionne bien, cette inspection peut vous éviter de nombreux soucis.

Comme les acheteurs ne savent pas toujours comment fonctionne un système septique, une mauvaise utilisation de celui-ci pourrait le rendre non fonctionnel.

Vous devrez donc, s’il y a un recours en justice, démontrer qu’au moment de la vente, votre système septique fonctionnait bien.

Si non, vous pourriez avoir à payer plusieurs milliers de dollars. Comme vendeur, vous ne voulez pas qu’un jugement de la cour vous oblige à débourser une telle somme d’argent.

 

Dans ces deux cas (acheteur et vendeur) :

Il ne faut pas oublier qu’aujourd’hui, une nouvelle installation septique pourrait vous coûter entre 8 000.00 $ et 27 000.00 $ pour une résidence de trois chambres à coucher (selon la complexité du terrain, l’épaisseur de sol disponible pour l’infiltration…). De plus, il ne faut pas oublier les frais relatifs au test de sol, au permis (les 2 sont obligatoires), au terrassement et aux taxes.

Nous contacter

Si vous souhaitez plus d'informations, remplissez ce formulaire. Nous reviendrons vers vous dès que possible.

Explorer les fichiers
La taille limite pour chaque fichier est de 8.00 EB
    captcha
    514-466-7383
    Copyright © 2019